Plus souvent critiqués qu’encensés par la plupart des médias, nous sommes encore et toujours étonnés de lire ou d’entendre la sacro-sainte formule :

« Charlatanisme éhonté ou aide réelle ??? »

Voici une vraie question à laquelle je voudrais modestement répondre avec la plus grande franchise, laquelle est de toute façon obligatoire pour les vrais Initiés aux Arts Occultes, quels que soient leur obédience ou leur courant de pensée.

On ne le répètera jamais assez : dans ce domaine de l’Occulte, donc par définition du caché, de l’immatériel, de l’impalpable, de l’irrationnel… etc… le meilleur des authentiques praticiens ne peut garantir une réussite totale et une réalisation intégrale du désir du demandeur, même le plus simple et le mieux fondé.

Les raisons en sont multiples, en voici quelques-unes des plus connues :

* Une petite fraction des êtres vivants est inaccessible par des moyens magiques, sans possibilité de savoir pourquoi.

* Les entités, génis, démons, etc…, dont le mage sollicite le concours, n’ont aucune obligation d’obéir (même sous une forte contrainte). Pour eux espace et temps n’existent pas, et nos energies vibratoires peuvent être dissonnates.

* Le demandeur s’est adressé au Parapsychologue comme à un « vendeur de supermarché ». Il ne croit en rien, se décharge sur le praticien de tous ses miasmes (et oui, nous sommes parfois considérés comme des poubelles dans le meilleur des cas !).

* Il ne tient aucun compte des conseils donnés ; seule exigence : le fameux RESULTAT.

Il est d’ailleurs curieux de constater que les « Travaux » couronnés de succès ne concernent pratiquement toujours que les demandeurs sérieux, ayant les pieds sur terre, et parfaitement conscients des réalités de leur démarche, envisagée sereinement.

Un peu de bon sens :

* Si un Parapsychologue peut tout garantir d’une entière réussite, pourquoi fait-il encore de la publicité ?

* N’est-il pas le plus heureux, le plus beau, l’homme (ou la femme) le plus riche de la planète ?

* Et s’il est altruiste, révolté par les horreurs quotidiennes de ce monde, que n’agite-t-il sa baguette magique pour faire surgir un nouvel Eden ???

Hé bien en ce qui me concerne, j’ai choisi : je persisterai à dire la vérité (ésotérique ici) et ne ferai jamais de fausses et délirantes promesses. Je suis un être humain, simple dépositaire d’un savoir multi-millénaire au service de mes consultants, savoir trop précieux pour le gaspiller et l’utiliser malhonnêtement.

Une fois de plus, je respecte la Tradition, baignant dans la même société que mes contemporains et que mes consultants.

Et à propos de Tradition, clef de voûte de mon Art, je vais encore pourfendre quelques idées reçues de certains de mes consultants :

« Le Parapsychologue ne fait pas de miracle (tout le monde n’est pas un certain Jésus…)!»

« Il tente d’aider ceux et celles qui le sollicitent par des Techniques particulières, transmises uniquement de Maître à Disciple, mais il n’est qu’un être humain et un intermédiaire. Il est une possibilité, un recours et rien d’autre. »

Pour certains cela va sans dire, mais pour beaucoup, hélas, cela va mieux en le disant .

Et je donne ici un méchant coup de griffe à ceux de mes confrères, ou plutôt soi-disant tels, qui promettent tout et n’importe quoi : des numéros gagnants du loto à l’amour de la plus belle fille du monde ! Il n’est pas facile d’être crédible après de tels propos.

Je me dresse également contre une certaine hypocrisie ambiante. Régulièrement nous sommes la cible des médias. Bien…

Pourtant d’autres professions hautement valorisantes ne peuvent être tenus à une obligation de résultat, bien que ceux qui l’exercent soient la plupart du temps des hommes et femmes très dévoués :

L’avocat gagne-t’il systématiquement son procès ?

Le médecin guérit-il son patient à tous les coups ?

Le coiffeur va t-il systématiquement réussir à faire une coupe qui va plaire à son client ? Ect, ect...

En revanche, ils ont une obligation de moyen ! Il en est de même pour le parapsychologue !

Nul n’est parfait, nul n’est tenu à l’impossible, nul n’est d’origine divine.

Restons un peu à notre place et prenons la peine de réfléchir avant de nous « lancer » dans quoique ce soit !

Enfin je voudrais remercier, et chaleureusement tous ceux et celles qui se sont reconnu(e)s dans mes propos précédents. Ils me réconcilient avec l’humanité, et me prouvent, s’il en était besoin, que l’honnêteté et le « Parler-Vrai » sont encore présents, n’en déplaise à ceux que les promesses aberrantes n’empêchent pas de dormir…

Nathaniel SEGUIN